webleads-tracker

Les produits tenus en stock sont expédiés le jour même et la livraison est offerte dès 150 € - Profitez-en vite !

Piles et batteries : pourquoi leur recyclage est-il si important ?

Chaque individu consomme en moyenne une vingtaine de piles et petites batteries (smartphones, tablettes...) par an. Ces dernières font partie intégrantes des déchets dangereux car elles sont fabriquées à partir de métaux lourds, très nocifs pour l'environnement et la santé, comme par exemple le mercure, le plomb, le cadmium… Voilà pourquoi il est absolument impératif que piles et batteries soient triées via une collecte spécifique pour ensuite être recyclées. A la maison comme au bureau, trier ses piles via un collecteur de piles c’est facile, alors on s’y met tous !



Qu’il s’agisse d’une pile bâton dans une radio ou une lampe torche, d’une pile bouton dans une calculette ou une montre, ou encore la batterie de votre ancien téléphone ou ordinateur portable, tous les types de piles et petites batteries (sauf les batteries de voiture) sont récupérées puis recyclées.

Même les
piles rechargeables, une fois hors d’usages, se recyclent et sont reprises de la même façon que les piles classiques.



3 solutions pour le tri des piles et batteries  


  • Les rapporter directement en magasins
  • Les déposer dans les établissements partenaires, comme les mairies, écoles, épiceries…
  • Les déposer à la déchèterie

 
Mais avant cela, il faut disposer d'un collecteur de piles et batteries dédié uniquement à ces déchets-là. 


Les piles en 3 chiffres :


  • 33 000 tonnes : de piles sont vendues chaque année en France 
  • + de 7000 ans : la durée du processus de dégradation d’une pile dans la nature est estimée à plus de 7000 ans
  • 38% : c’est le taux de recyclage des piles en France.

 

 

Pourquoi recycler les piles et les petites batteries usagées ?


Dans un premier temps, pour écarter tous les risques de pollution et ainsi limiter les impacts sur notre environnement. Ensuite, les piles et les petites batteries contiennent des matériaux à forte valeur ajoutée, leur recyclage est donc très important et intéressant.

Annuellement, ce n'est pas moins de 33 000 tonnes de piles et accumulateurs qui sont utilisés, ce qui représente 10 000 tonnes de zinc et 8 000 tonnes de fer et nickel à récupérer…



4 points qui illustrent l'importance de recycler les piles !


  • Eviter le gaspillage des ressources naturelles rares comme le fer, zinc et nickel
  • Revaloriser les alliages et métaux (acier, ferromanganèse) qui sont utilisés dans de nombreuses industries
  • Eviter d’introduire dans les ordures ménagères des traces de métaux lourds contenus dans certains types de piles et batteries
  • Eviter d’introduire et disperser dans la nature des métaux lourds se révélant très toxiques pour l’homme, l’animal ou l’environnement.

 

 

Comment se passe le recyclage des piles et batteries ?

Dans un premier temps, il faut isoler les différents matériaux qui les composent. Ce processus permet annuellement la récupération d'environ 5 000 tonnes de métaux, réutilisés ensuite pour créer à nouveau des piles et bien d'autres objets comme par exemple des casseroles, des gouttières, des équipements industriels etc…

 

Que deviennent les piles et batteries une fois collectées ?

Vos piles et batteries usagées partent pour un long voyage jusqu’à leur transformation en de nouveaux objets ! Ces produits issus du recyclage sont réinjectés dans beaucoup d’industries, et permettent par conséquent de leur donner une seconde vie. 



Découvrez étape par étape ce processus :

 

  • Etape 1, la collecte : via des poubelles de tri sélectif au bureau, petites et grandes surfaces, bâtiments publics, entreprises, écoles, déchèteries etc…
  • Etape 2, le regroupement : sont ensuite dirigées vers des centres de regroupement régionaux pour être vidées dans des fûts
  • Etape 3, le tri : chaque type de piles et batteries fait appel à des technologies de traitement spécifiques. Il est indispensable de les séparer correctement afin d’optimiser le recyclage de ces produits
  • Etape 4, le traitement : les matériaux contenus dans les piles et batteries vont en être extraits. Il existe différentes techniques de recyclage en fonction des types de piles ou batteries à traiter : La pyrométallurgie, l’hydrométallurgie, la distillation, La fusion
  • Etape 5 : ces métaux sont ensuite réutilisés pour la fabrication d’objet de la vie courante. La valorisation, les métaux ainsi récupérés vont servir à la fabrication de nouveaux biens de consommation de notre quotidien comme : des piles et des batteries neuves, des tuyaux de cuivre, des pièces automobiles (acier, aluminium), des gouttières (zinc), des articles ménagers (acier inoxydable), des vélos et des coques de navires (fer, aluminium, cuivre, nickel, …), des clés (fer, nickel), etc.

 

Exemples à retenir : 
> Pour 1 tonne de piles alcalines, on récupère ainsi 330kg de zinc et composés de zinc + 240kg d’alliages à base de fer et de nickel.

 


Conclusion : la bonne attitude à adopter


Il ne surtout pas jeter les piles directement dans la nature, ni dans la poubelle des déchets ménagers. Si tel est le cas, ces dernières sortiront alors du circuit de valorisation et seront incinérées ou enfouies. 

N'oublions pas que le traitement des piles et petites batteries permet de récupérer environ 5 000 tonnes de métaux chaque année. 

L'intégralité des modèles de piles sont recyclables mais seules 38% sont recyclées… Alors on s’y met tous et on fait l’effort de les recycler en les plaçant dans un collecteur de piles spécifique !